Nos copains
Margaux et Minuit
Nos galgas
Nos amours à jamais

 

Margaux et Minuit, nos galgas martyres sauvées d'Espagne

Margaux est arrivée à la maison le 07 avril 2014, nous l'avons adoptée par le biais de l'association Lévriers Sans Frontière.
Elle
avait été trouvée avec ses 7 chiots, la patte arrière fracturée par balle, par les bénévoles de la Fondation Benjamin Mehnert en Espagne (FBM) puis ramenée en France par Lévriers Sans Frontière (LSF) pour y être opérée et ensuite adoptée.
Ces associations se démènent pour sauver, soigner, sortir de la misère et de la maltraitance des milliers de galgos dans le sud de l'Espagne.

Margaux est une courageuse petite mère qui a enduré bien des souffrances mais sa vie de misère est loin derrière à présent et coule des jours heureux avec nous.
L'opération de sa patte n'a malheureusement pas eu le résultat escompté et nous devrons la faire amputer bientôt afin que cette patte inutile ne soit plus un handicap pour elle.

Elle est une chienne adorable, calme, d'une gentillesse incroyable ! Elle s'entend bien avec nos abyssins et laissait même notre pirate Ileithel la téter quand elle était chatonne ; elles dorment même parfois encore ensemble.

Minuit est arrivée à la maison le 17 janvier 2015 directement d'Espagne, nous devions être sa famille d'accueil pour LSF le temps qu'elle trouve ses adoptants, mais elle a touché mon coeur dès qu'elle a posé les pattes à la maison en se roulant en boule sur mes genoux comme un abyssin !

Minuit a été laissé pour morte, rouée de coup avec le crâne défoncé, ce qui lui donne un petit air "penché".
Ce sont les bénévoles de la Fondation Benjamin Mehnert qui l'ont soignée et remise sur pattes avant qu'elle ne parte pour la France avec LSF.

Minuit est une petite chienne délurée, la joie de vivre malgré son lourd passé. Elle est sociable et aime aller dire bonjour aux voisins, elle adore courir en faisant plusieurs tours de champs à fond, c'est aussi une grande gourmande qui adore les fruits et ne nous laisserait aucune fraise au jardin si nous la laissions faire.

 

Jarod le caméléon casqué du Yémen

Jarod nous a quitté en mai 2014 au bel âge de 6 ans ! RIP mon beau petit dragon !

Il est arrivé à la maison en février 2008 à l'âge d'un mois.
Mal renseignée je l'ai pris beaucoup trop jeune, j
'ai crains de ne pouvoir le maintenir longtemps tellement il était petit et semblait fragile, mais à force de soin il est devenu un beau et grand mâle !

Voici son évolution depuis son arrivée :

Jarod se nourrit de grillons, criquets et vers de farine vivants uniquement, il squatte un loft construit sur mesure pour lui. Il fait partie de la famille des reptiles et vit en solitaire.

Son premier terrarium de bébé

Son nouveau loft

l'aménagement pas encore fini

Jarod semble apprécier

Les aménagement finaux

Jarod joue Spiderman

à la chasse

 

Haut

 

 

Nos amours à jamais

 

Poussy

C' est une petite chatte toute noire qui restera à jamais dans mon coeur. Elle nous a quitté en octobre 2002.
Poussy a été à mes côtés durant 15 années, partageant mes bonheurs, mes malheurs, sachant me réconforter, m'apporter bonheur et affection tout au long du chemin que nous avons parcouru ensemble.
Tu es la plus jolie des petites gouttières qui m'ait été donné de rencontrer et aussi de loin la plus intelligente.

 

Undomiel

Petit fauve tout en tendresse et en câlins, Undomiel est notre première abyssine lièvre et a marqué nos coeur de son empreinte. Elle nous a quitté en mars 2004.
Elle fût la première compagne d'Ulwen, a apporté gaité et joie de vivre dans notre maison. Undomiel a été et restera notre petit rayon de soleil tout chaud.

 

 

Pistache

Notre Pistache, fille de Poussy, est née à la maison en août 1991. Elle nous a quitté en mai 2008.
Pistache a grandit aux côtés de Julie qui avait alors 4 ans lorsqu'elle est née. C'est également Julie qui a choisi son nom à cause de la petite tache blanche sous son nez, ses mots d'enfant "Pitite tâche" sont devenus "Pistache".
Notre Gouttière Royale a été la confidente de Julie pendant presque 17 ans, elles ont partagé beaucoup ensembles.

 

 
© Anne Léna ~ Les Abyssins d'Ulunlaë